Livraison offerte à partir de 50 Euros d'achats
 

Nous Contacter:
  • Du Lundi au Vendredi de 10h à 19 h 
  • Tel : 02.30.96.61.43
  • Mail: contact.lenageur@gmail.com
 
MON PANIER

 
 
Livraison offerte à partir de 50 Euros d'achats
Tel :02.30.96.61.43
Lundi au Vendredi 10h 19h

La Natation des origines aux JO modernes

La natation est un sport aquatique qui peut être individuel mais aussi collectif dans le cas des relais , l'objectif
étant de parcourir à la nage une distance précise avec une méthode de nage homologuée le plus rapidement
possible. La natation comprend aussi aujourd'hui des épreuves pus artistiques telles que le plongeon et
la natation synchronisée véritable ballets aquatiques .
La natation se pratique en piscine mais aussi en eau libre ( mer, lac ) dans le cadre du triathlon par exemple
et en eaux vives dans les torrents .

Un peu d'histoire :

Il est probable que l'homme préhistorique ait su nager cependant les premiers documents attestant
de la pratique d'une forme de natation remontent seulement au Vème siècle avant JC et nous proviennent
des civilisations d'Egypte , Grèce , Assyrie et bien sur Romaine . Il faut cependant noter qu'il n' y a
pas d'épreuve de natation dans les jeux olympiques de l'antiquité
.
Au moyen-âge en occident un chevalier se doit de savoir nager , il en est de même en Asie et particulièrement
au Japon où l'on retrouve des compétitions dès le 1er siècle avant JC. Cette tradition perdure au Japon, au XVI ème siècle il est obligatoire de savoir nager et il y a encore aujourd'hui un grand nombre de compétitions qui s'y déroulent .
On peut dire que la nation de compétition est apparue pour l'occident en Grande-Bretagne. En effet, dans les années 1830 on y construit de nombreux bassins couverts . Cette mode se répand dans les colonies britanniques et notemment en Australie où vont se dérouler les premières compétitions modernes , un championnat du monde pour une course de 100 yards. Il y a à cette époque une natation professionnelle et une natation amateur .

Le premier championnat amateur se déroule en 1869 à Londre sur la tamise , il s'agit d'une course d'un mile
et est organisée  localement par le Metropolitain Club Association. En 1874 une association nationale
La British swimming Associaiton voit le jour , elle sera suivie par d'autre pays l'allemagne ( 1882 ) ,la hongrie ( 1896 ) , l'australie ( 1891 ) la nouvelle zelande ( 1890 ) puis la france ( 1899 ).
La natation devient un sport olympique en 1896 pour les hommes et en 1912 pour les femmes.
En 1908 la F.I.N.A ( Fédération Internationale de la Natation Amateur ) est crée pendant les jeux olympiques de Londres elle va se charger de fixer les règles de la natation et du Water Polo, officialiser les records  et organiser le programme olympique.

Et en france ?

La Fédération Nationale des sociétés de natation et de sauvetage  est crée en 1899 , le premier club francais est fondé en 1873 au Havre .   
Il faut attendre 1920 pour voir la F.F.N regrouper les différentes fédérations de nageurs et être reconnue sur le plan international par la F.I.N.A.
La F.F.N compte environ 300 000 licenciés et 1300 clubs  , il y a un nombre proche de pratiquant de chaque sexe . C'est une pratique que l'on retrouve sur l'ensemble du territoire et paradoxalement moins pratiquée sur le littoral ! Les installations olympiques du fait de leur coût se concentrent dans les régions les plus riches .
La natation française a produit plusieurs grands champions de classe mondiale, tant chez les hommes que chez les femmes, parmi lesquels : Jean Taris, Jean Boiteux, Alain Gottvallès, Christine Caron, Alain Mosconi,
Claude Mandonnaud, Michel Rousseau, Catherine Plewinski, Franck Esposito, Roxana Maracineanu,
Laure Manaudou, Alain Bernard, Hugues Duboscq, Amaury Leveaux, Frédérick Bousquet, Camille Lacourt et Jérémy Stravius.  

Nos médaillés Olympiques en 2012 :
or :

  • Camille Muffat 400 m Nage Libre
  • Yannick Agnel  200 m Nage Libre
  • Florent  Manaudou 50 m Nage Libre
  • Clément Lefert , Yannick Agnel , Amaury Leveaux , Fabien Gilot  4* 100 m Nage Libre

Argent :

  • Camille Muffat 200 m Nage Libre
  • Clément Lefert , Yannick Agnel , Amaury Leveaux , Gregory Mallet   4* 200 m Nage Libre

Bronze :

  • Coralie Balmy , Ophélie Etienne , Charlotte Bonnet , Camille Muffat 4* 200 m Nage Libre


              Nos médaillés Olympiques en 2016 :

              Argent :

  • Florent Manaudou 50 m Nage Libre
  • Gilot , Manaudou , Metella et Stravius 4* 100 m Nage Libre


Les équipements :

Le bassin olympique

Les compétitions officielles se déroulent dans un bassin dit « olympique » mesurant 50 m de long sur 21 m de large au minimum et officialisé par un géomètre. La profondeur doit être uniforme (1,80 m).
Le bassin est divisé en 8 couloirs, appelés lignes d'eau, délimités par des flotteurs placés
bout à bout reliés par un fil et mesurant 2,5 m de large.
Le départ de toutes les courses – sauf pour la nage sur le dos et les relais quatre nages –
est effectué à partir de plots carrés de 50 cm de côté situés à plus de 50 cm du sol.
Chaque plot est numéroté de 1 à 8, le n° 1 étant toujours situé à l'extrême droite lorsque l'on fait face au bassin.
Le règlement exige que tout compétiteur reste dans son couloir, sinon il est disqualifié.
Lors du virage pour effectuer son retour, tout concurrent doit entrer en contact avec le mur du bassin
(un officiel est chargé de vérifier que le concurrent l'a bien touché).
Dans les dernières années du XXe s., les nageurs ont commencé à se vêtir de combinaisons leur couvrant
la quasi-totalité du corps, réalisées dans un matériau favorisant la glisse.


La natation peut se pratiquer muni du seul maillot de bain, bien que la tendance chez les compétiteurs
soit maintenant à la combinaison plus ou moins complète.

 

On peut s'aider aussi de divers accessoires, parmi lesquels :

  •     Pour se maintenir à la surface de l'eau : les bouées, ceintures de flottaison, brassards.
  •     Plus spécialement, pour l'apprentissage et le perfectionnement de la nage :
    •     la planche qui permet de ne faire travailler que les jambes ;
  •     le pull-buoy, objet en mousse que l'on place entre les jambes pour ne travailler que les bras ;
  •     les plaquettes, accessoires en plastique augmentant l'appui des mains pour muscler les bras et travailler sa technique ;
  •      l'élastique en caoutchouc que l'on met autour des poignets ou des chevilles et qui permet de perfectionner ses appuis.
  •     On peut ajouter dans cette rubrique les accessoires de flottaison et ceux permettant de se déplacer plus vite (petites palmes pour travailler les battements).
  • Pour se déplacer plus vite : palmes de natation, monopalme ou encore zoomer, plaquettes pour les mains.
  •     Pour respirer : les bouteilles d'air comprimé pour rester sous l'eau, le tuba pour respirer à la surface de l'eau sans avoir à tourner la tête ou le tuba frontal pour l'entraînement en nage libre sans rotation de la tête.
  •     Pour le confort du nageur :
  • le bonnet de bain qui protège les cheveux, évite de polluer la piscine et tient chaud à la tête quand l'eau est froide ;
  • la combinaison isotherme pour nager en eau froide ;
  • les lunettes de natation pour protéger les yeux et pour voir sous l'eau ;
  • les bouchons d'oreille et le pince-nez pour empêcher l'eau de rentrer dans les oreilles ou le nez. Ce dernier étant notamment utilisé pour la nage synchronisée.
  •     Pour la protection : chaussons anti verrues. Chaussons en latex que l'on porte pour se protéger des infections.
  •     Pour nager sur place ou contre résistance : maillots à résistance, ceintures à godets, câbles ou élastiques reliés à une ceinture portée par le nageur, ou encore perche télescopique fixée à l'extérieur du bassin reliée au nageur par une ceinture en néoprène.
 

Les styles de nage de compétition

 

Il existe quatre styles de nage : la brasse, la nage sur le dos, la nage papillon et la nage libre.
Chacune d'entre elles se différencie par une position et un mouvement caractéristiques du corps,
des membres supérieurs et inférieurs, et exige une technique de virage spécifique.


 

  La brasse
 
La nage sur le dos
 
La nage papillon
 
La nage libre
 
CORPS
 

Après le plongeon de départ, le nageur est allongé sur le ventre, les épaules parallèles à la surface.
 
La nage s'effectue exclusivement sur le dos, le corps allongé. Après le plongeon de départ et éventuellement la coulée, le nageur est allongé sur le ventre, les épaules parallèles à la surface, de même lors du virage.
 
Après le plongeon de départ et éventuellement la coulée, le nageur de crawl est allongé sur le ventre à la surface de l'eau, la tête pratiquement toujours immergée (respiration : inspiration par la bouche hors de l'eau ; expiration sous-marine).
 
BRAS ET MAINS
 
Les mains et les avant-bras collés au corps sont allongés dans le prolongement du corps, puis ramenés sous le corps.
 
Les bras sont levés et rabattus en arrière alternativement.
 
Les bras sont projetés en avant au-dessus de la surface de l'eau, puis ramenés en arrière dans le même mouvement.
 
Alternativement, les bras du crawleur, amenés à la hauteur de la hanche, sont sortis de l'eau pour effectuer un mouvement vers l'avant en plongée dans l'axe du corps.
 
JAMBES ET PIEDS
 
Le mouvement des jambes est inverse de celui des bras ; les pieds doivent être orientés vers l'extérieur.
 
Les jambes battent l'eau verticalement et alternativement.
 
Les jambes sont simultanément ramenées vers le corps, puis étendues de haut en bas.
 
Les genoux sont légèrement fléchis, les jambes tendues ; les membres inférieurs battent verticalement et alternativement.
VIRAGES ET ARRIVÉE
 
Les nageurs doivent toucher le bord du bassin de leurs deux mains simultanément.
 
Le nageur touche du bras le bord du bassin avant de basculer et de prendre appui avec les pieds.
 
Les nageurs doivent toucher le bord du bassin de leurs deux mains simultanément, les épaules à l'horizontale.
 
 
INTERDICTION
 
Il ne faut pas imiter le mouvement dit du « dauphin ». il ne faut pas quitter la position sur le dos avant de virer.
 
Le mouvement des jambes ne doit pas être alterné. Dans le cas de la nage libre, il n'y a aucune obligation de style, le but étant de nager le plus vite possible en touchant, à l'arrivée, le bord du bassin avec n'importe quelle partie du corps. Toutefois, le style de nage dénommé « crawl » s'est imposé au début du XXe s.
 
 

Il existe cependant de nombreux autres styles, dont certains ont été enseignés dans le passé en natation,

voir utilisés en compétition sportive :

  •     la coupe ou batelière ou agiotaux
  •     la marinière ou brasse sur le côté
  •     la brasse française
  •     la brasse alternée ou double brasse
  •     le trudgeon
  •     l'english side stroke
  •     la brasse indienne ou over-arm-stroke,
  •     l'over-arm-side-stroke
  •     la nage en chien
  •     le dos brassé
  •     la brasse papillon
  •     la brasse sous-marine...
  •     la planche
 

Les grandes épreuves de natation :

 

Les jeux Olympiques :

Les jeux Olympiques accueillent la natation dès leur première édition en 1896, avec trois épreuves :
les 100, 500 et 1 200 m, toutes réservées aux hommes.
Au fil des Jeux, le programme de natation s'est profondément étoffé. Il est passé de trois à quinze épreuves en un siècle.
Certaines épreuves ont été abandonnées, d'autres transformées (le 500 en 400).

Dès 1900, il s'est enrichi de plusieurs courses, dont deux se courent encore : le 200 m et le 200 m dos.
Depuis 1904, sept manifestations olympiques ont vu l'apparition de nouvelles épreuves :

  • 1904 (100 m dos),
  • 1908 (200 m brasse, 4 × 200 m nage libre),
  • 1956 (200 m papillon), 1960 (4×100 m quatre nages),
  • 1964 (4 × 100 m nage libre),
  • 1968 (100 m brasse, 100 m papillon, 200 m quatre nages),
  • 1988 (50 m nage libre)
  •  2008 (10 km).

La natation féminine est reconnue aux  jeux Olympiques de 1912 avec deux épreuves de course (100 m nage libre et 4 × 100 m nage libre) et une de plongeon de haut vol.
Le programme passe ensuite progressivement à quatorze épreuves :

  • 1920 (400 m nage libre), 1924 (100 m dos et 200 m brasse),
  • 1956 (100 m papillon),
  • 1960 (4 × 100 m quatre nages),
  • 1964 (400 m quatre nages),
  • 1968 (200 m nage libre, 800 m nage libre, 200 m papillon, 200 m dos, 100 m brasse, 200 m quatre nages) 
  • 1988 (50 m nage libre).
 

Les jeux olympiques d'été ont eu lieu :

  •    Jeux Olympiques d'été d'Athènes (1896)
  •    Jeux Olympiques d'été de Paris (1900)
  •    Jeux Olympiques d'été de Saint Louis (1904)
  •    Jeux Olympiques d'été de Londres (1908)
  •    Jeux Olympiques d'été de Stockholm (1912)
  •    Jeux Olympiques d'été d'Anvers (1920)
  •    Jeux Olympiques d'été de Paris (1924)
  •    Jeux Olympiques d'été d'Amsterdam (1928)
  •    Jeux Olympiques d'été de Los Angeles (1932)
  •    Jeux Olympiques d'été de Berlin (1936)
  •    Jeux Olympiques d'été de Londres (1948)
  •    Jeux Olympiques d'été d'Helsinki (1952)
  •    Jeux Olympiques d'été de Melbourne (1956)
  •    Jeux Olympiques d'été de Rome (1960)
  •    Jeux Olympiques d'été de Tokyo (1964)
  •    Jeux Olympiques d'été de Mexico (1968)
  •    Jeux Olympiques d'été de Munich (1972)
  •    Jeux Olympiques d'été de Montréal (1976)
  •    Jeux Olympiques d'été de Moscou (1980)
  •    Jeux Olympiques d'été de Los Angeles (1984)
  •    Jeux Olympiques d'été de Séoul (1988)
  •    Jeux Olympiques d'été de Barcelone (1992)
  •    Jeux Olympiques d'été d'Atlanta (1996)
  •    Jeux Olympiques d'été de Sydney (2000)
  •    Jeux Olympiques d'été d'Athènes (2004)
  •    Jeux Olympiques d'été de Pékin (2008)
  •    Jeux Olympiques d'été de Londre (2012)
  •    Jeux Olympiques d'été de Rio (2016)

Les prochains Jeux Olympiques d'été auront lieu à  Tokyo  en 2020

 

Les Championnats du monde :

 

Créés seulement en 1973, ils ont lieu tout d'abord tous les deux ans puis, depuis 1978, tous les quatre ans,
et seront organisés de nouveau tous les deux ans à partir de 2001.
Les épreuves sont les mêmes qu'aux jeux Olympiques, cependant, le programme a été augmenté en 1986  tant chez les hommes que chez les femmes :
d'une épreuve de sprint court,
le 50 m nage libre, 
en 1991, d'une épreuve de grand fond,
le 25 km en eau libre,
à laquelle se sont ajoutés le 5 km et le 10 km en eau libre.

À partir de 1993, la Fédération internationale de natation organise également des épreuves officielles
en petit bassin de 25 m de long. Ces Championnats du monde (qui comportent le même nombre d'épreuves
que dans les compétitions dans les bassins de 50 m) sont organisés tous les deux ans.

De plus, depuis 1994, une Coupe du monde annuelle est organisée, qui donne lieu à un classement
par spécialité : sprint (50 m, 100 m, 200 m nage libre), nage libre (400 m, 800 m), dos, brasse, papillon, quatre nages.

 

Il existe d'autres formes de sports aquatiques :

  • le plongeon
  • la natation synchronisée
  • le triathlon
  • le water polo
 

Sources :
www.larousse.fr
fr.wikipédia.org

 
 

 
 
 
 
  Paiement sécurisé
  Livraison forfaitaire
  Colissimo  5.90 Euros
  Standard   1.90 Euros
  Relais        4.90 Euros
Service client
  Une réponse dans les
24 H maxi
100 % Satisfait
  Nous vous remboursons votre achat si l'article ne vous convient pas
  Le meilleur prix
   
 
 
 

 

 
































 


 
Livraison 100% Satisfait Paiement Sécurisé
 
 

   
 
Infos Légales Conditions Générales de Ventes Copyright @ Le-Nageur.com